Le Blended-Learning : de l’art du dosage

Blended Learning

Un mot que vous avez déjà probablement vu passer plus d’une fois si vous vous lancez dans le E-Learning. Précisément, que signifie ce terme ? A quoi renvoie-t-il ?

Le Blended Learning, l’apprentissage mixte

Le blended Learning fait référence à une formation qui va utiliser à la fois le présentiel et le distanciel.
On conserve donc les atouts du présentiel et on ajoute les avantages du distanciel qui sont, rappelons-le :

  • L’autonomie de l’apprenant
  • La baisse des coûts liés aux déplacements
  • La personnalisation de la formation qui prend en compte les forces et faiblesses de chacun

La formation en Blended Learning est plutôt malléable puisque vous pouvez par exemple d’abord vous initier à la théorie (en distanciel) avant de passer à la pratique (en présentiel). Autrement, vous pouvez aussi suivre une formation en présentiel classique et terminer avec une formation en micro-learning sur smartphone pour consolider les compétences acquises pendant la formation. En cumulant digital learning et présentiel, on accorde plus de souplesse et de flexibilité aux apprenants (puisque l’on s’adapte finalement aux habitudes de chacun) et surtout l’on double la collaboration par les pairs (avec les forums, les réseaux sociaux et en physique). Bref, tout est possible ;).

Les limites du Blended Learning

Bien entendu, il y a certaines limites à cette nouvelle forme d’apprentissage. Voici quelques exemples :

  • La réticence des formateurs ou apprenants parfois déstabilisés par des usages avec lesquels ils ne sont pas forcément très familiers
  • Un sentiment de solitude et de découragement en cas de difficulté (surtout si la logique de ‘Social Learning‘ n’est pas assez poussée ou expliquée)
  • Le spectre de la tricherie auquel on peut ajouter la question de la sécurité (tous vos apprenants ne seront pas forcément des modèles d’honnêteté, et un code d’accès peut après tout être transmis à une tierce personne)
  • Tous vos apprenants n’auront pas forcément non plus le même accès à Internet

2021 : L’année de la digitalisation ?

En fin d’année 2020, Digiforma a publié l’étude : « À l’ère du Covid, où en sont les organismes de formation dans leur transformation digitale ? » . Sur 364 Organismes de Formation sondés, 77% d’entre eux souhaitaient à terme réaliser au minimum 25% de formations en distanciel.
L’arrivée du Covid19 et le confinement ont clairement été des accélérateurs de la transformation numérique puisque les organismes de formation ont du s’adapter. Parmi les organismes qui ont fait le choix du e-learning, la classe virtuelle reste la méthode d’apprentissage la plus plébiscitée. La formation à distance prend de l’envergure et il semblerait que 2021 soit une année charnière pour le e-learning.

Partager l'article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Dernier article

Envie de digitaliser vos formations avec notre LMS et notre outil auteur ?