🇫🇷 Logiciels 100% Français

Les 7 qualités d’un bon formateur

Devenir un bon formateur

On dit souvent que « le professeur médiocre raconte, le bon professeur explique, le professeur supérieur démontre et le grand professeur inspire ». Quiconque s’est déjà demandé comment devenir un bon formateur s’est également demandé comment inciter les apprenants à donner le meilleur d’eux-mêmes. Et lorsqu’il s’agit de dispenser un programme de formation efficace, les qualités d’un bon formateur peuvent faire toute la différence.

Nombreux sont ceux qui pensent que la formation est aussi simple que la connaissance du sujet et la capacité à bien communiquer. Bien que ces deux qualités soient absolument nécessaires, elles ne suffisent pas à faire un formateur efficace.

Alors, qu’est-ce qui fait un bon formateur ?

Les formateurs efficaces pratiquent et développent en permanence des qualités qui améliorent leur compréhension des besoins des apprenants et de l’organisation. Ils comprennent que plus ils exercent ces qualités, mieux ils seront équipés pour dispenser une formation avec précision et engagement, créer une atmosphère d’apprentissage active, intégrer les tendances actuelles en matière d’apprentissage – et la liste est longue. Examinons de plus près ce qu’il faut pour être un bon formateur, alors voici les 7 qualités pour être un bon formateur :

1. Être à l’écoute (et patient)

Certaines des qualités d’un bon formateur ne sont absolument pas négociables. La capacité d’écouter, de poser les bonnes questions et de comprendre les besoins de l’apprenant figurent en tête de liste.

Qu’est-ce que l’analyse des besoins, sinon le processus consistant à écouter attentivement le public cible et à décortiquer ce dont il a le plus besoin ? Un formateur talentueux est capable d’écouter si attentivement ce que son public pense avoir besoin, qu’il peut clairement voir ce dont il a réellement besoin.

2. Aborder la formation de manière stratégique

Un formateur stratégique sait que la formation n’est efficace que si elle respecte le budget et offre un retour sur investissement (ROI) souhaitable. Cela semble évident, non ? Malheureusement, ces facteurs sont faciles à oublier lorsque les tâches de formation complexes commencent à s’accumuler.

L’une des principales qualités d’un bon formateur est sa capacité à ne pas perdre de vue l’objectif et à gérer les contraintes sans compromettre la qualité de la formation. Le meilleur moyen d’y parvenir est de s’associer à différents rôles au sein de l’organisation, tels que les chefs de service, les opérations et les ressources humaines. Si vous dispensez des formations de digital Learning par exemple dans une classe virtuelle, pensez en même temps aux meilleurs logiciels de formation afin de savoir quelle stratégie adopter.

3. Encourager l’engagement

Faire de la formation une rue à double sens (plutôt qu’un spectacle individuel) est au cœur de ce qui fait un bon formateur. Oui, être divertissant est une qualité fantastique chez tout formateur. Mais amener les apprenants à absorber et à retenir de nouvelles compétences va bien au-delà du divertissement.

Pour que le développement des compétences soit réel, les apprenants doivent avoir la possibilité de partager leurs idées, de répondre aux questions et de mettre en pratique ce qu’ils ont appris. Le style traditionnel de conférence « du haut vers le bas » n’est tout simplement pas efficace pour obtenir un apprentissage significatif, même si le conférencier est génial.

Les meilleurs formateurs encouragent les apprenants à poser des questions, à participer à des activités et à être actifs dans leur apprentissage plutôt que de consommer passivement la matière.

4. Soyez organisé

Certains formateurs sont très inspirants un jour, et peu reluisants le lendemain. Cela est généralement dû à un manque d’organisation efficace. Vous voulez être toujours excellent ? Prenez le temps de planifier soigneusement vos supports de formation et votre prestation.

Des leçons et du matériel bien organisés vous aident à rester concentré sur le sujet en cours, au lieu de sauter dans tous les sens. Cela évite que les sessions animées ne s’éternisent et ne perdent l’attention du public.

5. Apprécier une bonne conception pédagogique

La capacité à concevoir des cours bien structurés et à élaborer un contenu adapté est l’une des qualités souvent négligées d’un bon formateur. En effet, on considère souvent à tort que la présence en personne et la prestation d’un formateur sont le facteur déterminant de son efficacité.

Un formateur de premier ordre aura l’intelligence de concevoir des cours adaptés au mode d’enseignement (par exemple, en face à face, mixte ou entièrement en learning) et de créer une grande variété de supports qui engagent et motivent tous les apprenants.

6. Être à l’affût des tendances en matière d’apprentissage

Un autre aspect du savoir-faire en matière de conception pédagogique, qui permet à un formateur de passer du statut de « bon » à celui d’excellent, est la connaissance des dernières tendances en matière de formation. Les formateurs efficaces se tiennent au courant des recherches actuelles dans le domaine de l’éducation des adultes et de l’enseignement numérique et recherchent les possibilités d’intégrer des tendances éprouvées dans leur formation comme l’usage de logiciels de formation spécifiques.

Cela signifie-t-il que la connaissance de la différence entre le micro-apprentissage et la gamification est la condition sine qua non pour être un bon formateur ? Pas tout à fait.

7. Analyser et améliorer encore, et encore, et encore

L’auto-amélioration est l’une des qualités les plus importantes d’un bon formateur. En effet, les grands formateurs ne se concentrent pas seulement sur le développement de leurs apprenants, mais aussi sur leur propre développement. Vous pouvez améliorer vos performances en tirant parti des enquêtes et autres formes de retour d’information. N’ayez pas peur des commentaires constructifs, mais saisissez l’occasion de réexaminer vos méthodes et de faire mieux la prochaine fois.

S’il n’existe pas de définition unique ou de liste préétablie des qualités permettant d’identifier un bon formateur, beaucoup partagent plusieurs traits qui ont été observés chez les plus performants d’entre eux.Pour réussir dans la méthode de formation, un coach ou un formateur doit être capable d’aider l’apprenant à atteindre son objectif et de lui donner envie de s’améliorer et d’apprendre en permanence. Un grand formateur est d’abord et avant tout un étudiant extraordinaire, qui développe constamment sa base de connaissances et sa méthode d’enseignement.

Partager l'article

L'été
de la
Formation
3 mois offerts

sur notre suite logicielle